Génération Y : quelle consommation hors-domicile ?

12 septembre 2017
Posted in Tendances
12 septembre 2017 DEPUR Team

Les millennials représentent aujourd’hui un tiers des actifs en France, soit près de 16 millions de personnes.

« Millennials » est un terme désignant les personnes nées entre les années 1980 et 2000 (15-35 ans). Cette catégorie intrigue les spécialistes du marketing lorsqu’il s’agit d’étudier leurs habitudes de consommation.

Une génération qui a démocratisé l’économie participative et qui a vu naître l’uberisation, dont les habitudes de consommations sont considérablement différentes de la génération X.

 » Une génération plus sensible aux offres et services « 

Leurs habitudes de consommation hors domicile sont variées, elles se répartissent entre restaurants traditionnels (29%), snacking (29%), bars (26%) et livraisons à domicile (16%).

Pour la plupart des millennials, le restaurant reste synonyme de plaisir mais également un moyen de bien manger, de consommer de bons produits, issus d’un sourcing produit de qualité et de préférence local.

Génération ultra connectée (60% de leurs activités se font via le numérique, environ 6h par jour sur 3 devices différents en moyenne), cela a un impact évident sur leur approche et comportement en restauration.

58% d’entre eux ont déjà posté une photo de leur plat sur les réseaux sociaux. Leur choix d’établissement se fait principalement à partir d’une recherche web (consultation des menus & prix pour 72%, contrôle de l’e-reputation pour 57%)

On remarque également des différences entre les « old millennials » (de 25 à 35 ans) et les « young millennials » (de 18 à 24 ans). Ils sont plus adeptes des médias digitaux (72%) que des médias traditionnels (28%). . 6 sur 10 comparent les prix des produits alimentaires, 4 sur 10 utilisent des applis pour suivre leur alimentation.
Les « young millennials » sont amateurs de shopping online à 44% et fans de livraison à domicile puisque 61% se font livrer régulièrement ou de temps en temps.

Selon une étude menée par Kantar Média, il y aurait 15 millions d’advisers, c’est à dire qui laissent des avis ou commentaires sur internet, ce qui montre l’existence d’un phénomène de  » Trust Economy « .

38% des millennials ont adopté un mode de vie basé sur la « Share Economy » (seulement 28% pour la génération X). Ils aiment les contenants vidéos (36%) et musicaux (27%) sur internet (seulement 14% et 12% pour la génération X). 55% communiquent par e-mail (contre 59% pour la génération X), et 48% utilisent des messageries privées (contre 25% pour la génération X).

Cette génération est plus sensible aux offres et services que la génération précédente, notamment sur les horaires d’ouverture élargies (+5% par rapport aux plus de 35 ans), sur les offres à partager (+8%) et sur les nouveautés des boissons (+12%).

Nouveau moment de consommation phare, l’afterwork est pour 40% des millennials interrogés le meilleur moment pour aller au bar. Pour ce qui est de leurs consommation, 46% d’entre eux consomment de la bière nationale, 44% des mojitos et 37% de la bière locale.

Un chiffre fort faisant des millennials une véritable génération locavore.

Il faut donc, pour être attractif face à cette génération, digitaliser au maximum l’expérience et le parcours client, ne pas négliger l’e-reputation et les réseaux sociaux, miser sur le côté esthétique des plats pour être publié sur les réseaux par les millennials et proposer des recettes de saison, à base de produits locaux tout en gardant des plats appétissants et gourmands.

 

INSIGHT DEPUR

La génération Y a le mérite d’avoir redistribué les cartes du monde du F&B.
Exigeant un sourcing produit de qualité, elle est à l’origine du renouveau du bien manger et du manger local.

Le fait qu’elle soit constamment connectée et qu’elle ait un accès sans limite à l’information oblige une réelle transparence envers les consommateurs.

Les exigences des millennials ont obligé les acteurs du F&B à se réinventer et à sans cesse repenser leurs concepts.

Ces exigences ont fini par atteindre les générations précédentes, faisant du F&B une des plus fortes tendances de société.

sources: FoodServiceVision | Kantar Média

PARTAGER :

A LIRE AUSSI SUR LE BLOG DEPUR

NOUS CONTACTER

Des idées, des projets, des questions ?
Nous serons ravis de vous répondre !