Les hôtels pensent aussi bien aux touristes qu’aux locaux

11 novembre 2017
Posted in Tendances
11 novembre 2017 DEPUR Team

Véritables lieux de vie, beaucoup de nouveaux hôtels sont pensés autant pour les touristes que pour les locaux. Restaurants, bars à cocktails, cafétérias, espaces de travail, cake shops, spas … les offres visent également les habitants de la ville.

Cette tendance s’observe principalement dans les établissements urbains. Design renouvelé, ambiance chaleureuse et évènements originaux permettent d’attirer les locaux. C’est pour ces hôtels une stratégie qui vise à s’assurer une plus grande constance dans l’achalandage et à traverser les périodes creuses.

Cette année à Paris, des hôtels ont ouvert avec comme objectif d’attirer les parisiens (l’Hôtel National des Arts et Métiers, l’Hôtel Bienvenue, la Maison Bréguet, l’Hoxton Hotel…). Des halls ouverts à tous, cosy et branchés, où les parisiens viennent travailler, boire un verre ou dîner. Et comme le monde attire le monde, les touristes se disent qu’ils ont choisi un lieu « the place to be ».

En novembre 2016, une sélection d’hôtels quatre et cinq étoiles de prestige ont lancé “tous les parisiens à l’hôtel“. Offre spécialement dédiée aux habitants de la capitale, elle propose le brunch et l’apéritif à moitié prix.

Les spas d’hôtels courtisent de plus en plus les clientèles locales et régionales. Autrefois réservé exclusivement aux résidents de l’hôtel, il n’est pas rare aujourd’hui de voir des hôtels proposant leur service de soin et bien-être aux clients extérieurs.

Dans une proportion plus restreinte, les chambres aussi peuvent être proposées aux locaux. Du côté du Royal Monceau, célèbre Palace de la capitale, la “Nuit des Parisiens“ a lieu une fois par an.
Proposé en février, période relativement creuse pour l’établissement, elle permet à tous les franciliens de s’offrir une nuit dans l’hôtel à des prix faibles pour ce type d’établissement (500€ pour les chambres et 800€ pour les suites, nuit avec petit-déjeuner et accès au spa).

Ces hôtels mettent bien souvent le F&B au coeur de leur stratégie. On les nomme « FOOD HALL HOTELS ». L’idée, c’est de faire disparaître bon nombre de services traditionnels de l’hôtellerie par le digital et en redistribuant la valeur.

Il ne fait plus aucun doute que le F&B est en train de sauver un secteur de l’hôtellerie bien mal en point pris entre l’évasion vers les plateformes collaboratives (type Airbnb) et les rénovations de structures vieillissantes.

Chez Depur Consulting, nous pensons que les asset managers et les revenue managers devraient intégrer plus en amont que, s’il faut toujours financer les projets prometteurs/rentables, il est impératif de différer leurs attentes de environ une année. Ceci pour permettre de laisser se développer le F&B (moyennant quelques sérieux investissements essentiellement humains), amener les dimensions lieux de vie, lieux de partage, émotionnelles, et se réapproprier ces hôtels.

PARTAGER :

A LIRE AUSSI SUR LE BLOG DEPUR

NOUS CONTACTER

Des idées, des projets, des questions ?
Nous serons ravis de vous répondre !