Les seniors ont la cote !

22 octobre 2019
Posted in Tendances
22 octobre 2019 Depur TEAM

En 2018, 25% de la population française a plus de 60 ans. En 2030, ils seront près de 20 millions, soit une augmentation de plus de 17% ! Délaissés pour les Millenials, les seniors devraient pourtant être pris plus en considération.

Qui sont-ils ?

Cerner les seniors est une tâche complexe. Tout d’abord, la notion de « senior » dépend du contexte. Par exemple, dans le milieu professionnel, une personne est considérée comme un senior à partir de 45 ans. Dans les études marketing, les personnes âgées de 50 ans et plus sont des seniors car selon ces derniers, d’importants changements de mode de vie modifiant leurs besoins surviennent à cet âge. Pour les pouvoirs publics, c’est à partir de 60-65 ans.
N’oublions pas également que tous les seniors ne se ressemblent pas. Nous pouvons distinguer quatre catégories : les baby-bommers âgés de 50 à 59 ans, les libérés de 60 à 75 ans, les paisibles de 75 à 85 ans et les grands aînés ayant plus de 85 ans. Les baby-boomers sont des retraités actifs très informés en quête d’innovation avec d’honnêtes moyens financiers. Les libérés profitent pleinement de leur retraite et ont une forte capacité de consommation. Les paisibles mènent une vie plus tranquille : ils sortent moins et ont plus de problèmes de santé. Enfin, les grands aînés représentent les seniors les plus dépendants, en quête d’assistance et de protection, ils sont largement subventionnés par des aides et consomment peu.
Enfin, malgré les préjugés, les seniors sont connectés ! Poussés par leurs enfants et leurs petits-enfants, 93% des 55 ans et plus possèdent un portable et 85% ont un ordinateur. Notez aussi que près de la moitié (46%) sont des utilisateurs de Facebook. Ainsi, ils sont réceptifs au marketing digital : 45% des seniors disent porter attention aux marques et aux publicités.

La « silver économie », une filière prometteuse

La « silver économie », aussi appelé marché des seniors, concerne l’ensemble des produits et services dédiés aux personnes âgées de plus de 60 ans. Pesant 92 milliards d’euros aujourd’hui, nous ne pouvons douter de son ascension future.
Les seniors français ayant dépassés leur sixième décennie étaient 15 millions en 2015, seront plus de 20 millions en 2030 et atteindront les 24 millions en 2060 ! Cette augmentation fulgurante s’explique notamment par une hausse de l’espérance de vie et une diminution du taux de natalité.
Mais au-delà d’une simple dimension quantitative, le poids qualitatif des seniors est amené à prendre de l’ampleur également. Les seniors, trop souvent oubliés par les entreprises, ont pourtant un pouvoir d’achat intéressant. En France, leurs revenus sont supérieurs de 3 à 7% à la moyenne de la population pour un taux de pauvreté à 4% contre 17% pour les jeunes.
D’autant plus que leurs conditions de vie sont propices à la consommation ! Les seniors ont beaucoup de temps libre : ils ont le temps de découvrir, de s’informer, de comparer et de choisir méticuleusement. La plupart d’entre eux sont également délivrés d’obligations financières pouvant contraindre les jeunes et actifs tels que le crédit immobilier — 70% sont propriétaires de leur logement. Enfin, leur taux d’épargne, s’élevant à 28,1%, est le plus élevé de la population ! Ainsi, bénéficiant d’un budget substantiel, ils regardent moins leur porte-monnaie et aujourd’hui 54% des dépenses de consommation sont effectués par les plus de 50 ans.

Des projets de restauration peu concluants…

La « grandma’s food » est très tendance ! De plus en plus de concepts de restauration ouvrent leurs portes en s’inspirant de la cuisine de nos grands-mères avec une ambiance rétro rappelant le bon vieux temps. Cependant, nous sommes tous d’accord sur le fait que ces établissements ciblent principalement une clientèle jeune « bobo » plutôt que nos chers aînés.
À Bruxelles, en 2017, 21 établissements ont été récompensées du label « senior friendly » ! Mais qu’en est-il en France ? Quelques établissements réservés aux personnes âgées voient le jour : À Annecy, Nanterres ou Toulouse par exemple. À des prix raisonnables, les plus de 60 ans sont chaleureusement accueillis, peuvent partager un repas équilibré avec leurs amis et prolonger leur après-midi afin de jouer aux cartes ou discuter autour d’un thé. Cependant, ces projets menés par les municipalités, ont ouverts dans l’optique de lutter contre l’isolement plus que d’offrir une réelle expérience culinaire. Semblables à des cantines, ces établissements, malgré leur honorable initiative, ternissent l’image des établissements dédiés aux seniors.
Car même si la consommation hors-domicile ne représente que 15,7% de leur consommation totale contre 27,4 % pour la moyenne des Français, elle est en train de récupérer son retard et se développe à un rythme plus soutenu que la moyenne : +17% contre +12%. Ainsi, il est essentiel que les restaurateurs prennent en compte cette clientèle !

Qu’est-ce qu’un établissement « senior-friendly » ?

Il n’existe aucun établissement en France adapté aux seniors étant un tant soit peu attractif. Nous connaissons tous des seniors qui diront ne pas vouloir se regrouper « entre vieux », cependant beaucoup d’autres pourraient être intéressés de profiter d’un repas et d’un espace adapté pour eux.
N’imaginons pas l’EHPAD du coin avec des repas réduits en purée additionnée de la décoration du PMU du coin ! Au contraire, pourquoi les seniors ne pourraient-ils pas bénéficier d’un cadre aussi attractif et adapté que les concepts créés pour les millenials ?
Fermons les yeux. Un lieu pensé intelligemment avec un accès facilité, un agencement pratique et une décoration chaleureuse adaptée au thème de l’établissement. Au menu, des repas équilibrés adaptés aux fréquentes problématiques posées par les personnes âgées avec une réelle recherche gastronomique. Cela vous parait faisable n’est-ce pas ? Alors qu’attendez-vous ?

AEON MALL à TOKYO

Ce mall ouvert à Tokyo en raison d’une population vieillissante est la définition même du Senior-Friendly. L’idée est d’adapter les horaires et les services aux seniors. Par exemple, les rayons du super marché sont plus bas et les écriteaux plus grands. Des activités de sport ont été mises en place ainsi que des cours de cuisine. Coté food un espace self-service est adapté : des soupes, beignets et autres ingrédients faciles à mâcher sont disponibles à emporter pour qu’ils puissent manger chez eux. Et ce mall permet aussi de réunir les jeunes générations.

____________________________________________________________________________________________________

Retrouver le dossier complet dans notre 1er Foodiclopédia

PARTAGER :

A LIRE AUSSI SUR LE BLOG DEPUR

NOUS CONTACTER

Des idées, des projets, des questions ?
Nous serons ravis de vous répondre !