Skip links
Published on: Tendances

Les tendances F&B de la rentrée 2020 !

Les derniers mois ont mit la lumière sur de nouveaux enjeux sur la planète F&B, qui est actuellement fortement chamboulée. L’équipe Depur Expériences s’est penchée sur ses questions, pour décrypter les tendances de cette rentrée. Voici notre sélection : Co-linving & Co-working, la FoodGood, la proximité, l’Eatertainement et la Dark Kitchen.

L’ÈRE DU CO


Coliving, ça y est, ce « mode de vie communautaire unissant colocation et coworking » devient un impondérable. Chez Depur Expériences, nous sentons ce phénomène grandir car l’enjeu porte, outre l’opération immobilière, sur les espaces communs: agencés de sorte de pouvoir travailler, manger, se divertir. Cette colocation nouvelle génération s’adresse principalement à des jeunes actifs, entrepreneurs, mais aussi à des séniors, nouvelle tendance venue.
Le marché du coliving est en pleine expansion et bouleverse le secteur de l’immobilier. Plusieurs projets de résidences ont déjà vu le jour et ce n’est pas près de s’arrêter. La demande est de plus en plus forte et de l’autre côté, les acteurs de l’immobilier tentent de se démarquer en proposant de plus en plus de services (SPA, offre F&B, service de conciergerie…). Sharies, Bouygues, Vinci, Altarea… Tous veulent leur part du gâteau et innovent afin de se démarquer. Le coliving est de toute évidence un nouveau levier de valeur pour le secteur de l’immobilier.

Et le CoWorking, on en est où ? Après l’épisode du confinement, nous constatons une réelle remise en question du bureau traditionnel avec le recours à l’usage du télétravail. De récentes études menées par les acteurs de la restauration collective tendent à montrer que le télétravail va désormais s’étendre en moyenne à 2 jours par semaine au lieu d’un seul. Cela adresse plusieurs points: le développement de la livraison, le besoin d’expérience encore plus fort au bureau, toujours plus d’Hospitality…Ceci ayant un impact sur le design des bureaux eux-mêmes, l’ergonomie, les services (conciergerie augmentée, offre vélo, wellness…) et bien sûr l’offre F&B.
Les équipes (utlisateurs) souhaitent désormais un lieu plus accueillant & plus cosy. Ils attendent une offre F&B variée qui s’adapte à leurs envies tout au long de la journée : le cookie et le café fumant le matin, un repas équilibré le midi avec des produits frais & de qualité, une pause goûter dans l’après-midi. Et le soir, la possibilité de boire un verre avec quelques tapas en compagnie de ses collègues. Cette proposition F&B devient génératrice de revenus (quand historiquement ce poste était un centre de coûts) et un élément de différenciation supplémentaire.

Tragiquement, le Co-Vid accélère l’ère du CO. La mutation du marché est en marche!

LA FOODGOOD

Certes, le terme est barbare, faussement lifestyle, mais il devient la formule la plus fédératrice pour exprimer l’ensemble des tendances de ces 10 dernières années : Healthy Food, Plant Based, Fast Good, Fast Casual, Cool Food…

La Foodgood hybride toutes les attentes consommateurs, formant ainsi ce qui devient un standard, aux antipodes d’une mode éphémère.

Cette tendance est largement accélérée par la crise du Covid-19, ainsi que la remise en question de notre façon de consommer. Nous sommes face à un consommateur plus engagé, qui souhaite plus de transparence, une cuisine plus responsable et plus durable. Les consommateurs veulent de l’authenticité. Réduire, recycler, réutiliser ! C’est ce que nous demandent systématiquement nos clients grand compte sur l’ensemble de nos projets. Dans la rue, restaurateurs et chefs se doivent d’adopter cette démarche éco-responsable (circuits-courts, producteurs locaux…). C’est l’enjeu majeur de transformation du secteur. Et les gros acteurs de la livraison à l’instar de Uber Eats, Deliveroo, Just Eat, FoodChéri, Pop Chef, Frichti, souvent décriés (malbouffe, éthique, packaging) sont actuellement en pleine transition. Notamment grâce à la stratégie zéro déchet lancé par l’ex secrétaire d’Etat Brune Poirson.

Il est impératif de ne plus surfer sur ces sujets estimant qu’on tient là un nouveau concept car cette foodgood n’est plus un élément de différenciation. C’est un socle commun autour duquel il faut aller chercher d’autres innovations.

VERS PLUS DE PROXIMITÉ

Le e-commerce a explosé pendant le confinement, une tendance apparaît alors (limitation de déplacement oblige) : le retour des consommateurs dans les commerces de proximité. Retour chez le boucher, le boulanger et le primeur du quartier. Selon l’article de l’ADN magazine, “40% des Français disent avoir découvert de nouveaux magasins proches de leur domicile”. Ce retour vers les petits commerçants n’est pas près de se tarir. D’une part, nous avons pris conscience des problèmes environnementaux liés à notre consommation (consomm’acteur) et d’autre part, une réelle démarche de soutien envers les petits commerces de proximité a fait son apparition.
Alors, passé l’été, le consommateur ultra-engagé, habitude durable ou non ? Chez Depur Expériences nous en sommes convaincus.

Il y a probablement là un nouveau levier de valeur puisque cette réserve de talents et de passion (les métiers d’artisan) en quête de nouveaux développements attend des heures plus heureuses côté Retail…

EATERTAINEMENT PLUS QUE JAMAIS

Comme nous l’avions mentionné dans notre dossier “Le Monde du F&B post-coronavirus” : demain, chaque sortie devra désormais “valoir le coup”. Ces nouveaux lieux F&B se doivent de proposer une expérience mémorable aux clients. C’est la norme! Le client ose sortir de chez lui pour vivre un moment fort et unique. Goûter, découvrir, s’amuser, danser. En somme un lieu qui regroupe de la food, du beverage & de l’entertainement. Le Food Market / Food Hall, est devenu la norme qui incarne tous ces enjeux.
L’ouverture de plusieurs Food Market est prévue dans les mois à venir. À Paris on attend avec impatience l’ouverture d’Iconik, Food & Beer Market, projet électrique en partenariat avec la foncière Hammerson. Un bar ouvert toute la journée, quatre points de restauration, un lieu de détente, DJ set, ateliers, un design audacieux et inattendu avec des touches « Urban Jungle». Autre projet de grande envergure, Food Society, le nouveau projet du groupe Moma, qui sera le plus grand Food Hall d’Europe. Ouverture prévue octobre 2020 !

Bienvenue dans le monde de l’EATERTAINEMENT©

DARK KITCHEN

Vous le savez, chez DEPUR Expériences, nous sommes convaincus du phénomène. On ne vous présente plus la Dark Kitchen, ce restaurant sans salle, dédié uniquement à la livraison ou à la vente à emporter. Déjà de plus en plus normalisées dans les habitudes des Français, la vente à emporter et la livraison sont les grands gagnants depuis le début de la crise sanitaire. Réduction du temps de pause, déjeuner au bureau, recherche de plus de qualité et d’authenticité de la part des clients… Nous sommes face à un changement profond des modes de consommation, ce qui entraîne une modification des business model. De nombreux restaurants ont déjà intégré cette tendance comme un nouveau service client. Mais aussi des entreprises spécialisées dans la livraison ou des grands groupes spécialisés en restauration collective.

Outre les avantages que nous connaissons (investissement plus faible, test de carte) le but ultime est de garantir l’expérience du sur-place et de la vente à emporter, sans avoir les inconvénients de la livraison et des clients impactés par les délais de préparation et les croisements de flux. Gros bémol : la question de la traçabilité et de la garantie des normes d’hygiènes et de sécurité, reste un point sensible.

La Dark Kitchen devient un enjeu de l’Immobilier. A quand l’ouverture des Dark Kitchen (en mode cuisine ouverte) pour en faire des BRIGHTKITCHEN©